La voie de la Joyeuse

luna_femme_johanna_dermi

C’est la Voie de la Joyeuse qui m’a menée jusqu’à « Luna Femme ® » . C’est la première carte du Tarot Féminitude que j’ai tirée lorsque que je l’ai acquis en 2013.

C’était le mois d’août 2013 et la question du féminin se faisait plus insistante.

En écoutant la Joyeuse j’ai cherché à faire concrètement quelque chose pour le Féminin.

Le hasard m’a amené sur le site de Johanna Dermi, que je connaissais déjà, à l’époque où je cherchais une naturopathe. J’ai contacté Johanna et nous nous sommes rencontrées début septembre pour un entretien. C’est ainsi que l’aventure des cercles « Luna Femme ® » a commencé pour moi.

Le premier cercle s’est tenu au mois de décembre et je me souviens m’être demandé si je continuerai. J’avais l’impression d’être passée à autre chose entre temps.

Et puis j’ai persévéré.

Ce qui était important à l’époque et encore maintenant, c’était de pouvoir faire cette exploration du Féminin en compagnie d’autres femmes et de partager ces moments ensemble.

Aujourd’hui c’est le dernier cercle et j’ai aimé cheminer sur cette route. Ce que j’en tire c’est un lien plus conscient avec ma féminité : le rythme de mes cycles, la prise de conscience de mon centre, de mon ventre, de ma puissance intérieure avec l’évocation de la déesse. C’est aussi un lien plus concret à la spiritualité, à une manière de se connecter, de se nourrir à la nature, à la terre, aux éléments, aux règnes animal, végétal, minéral ; d’aller vers l’unité. Etre une avec l’univers était le souhait que j’avais formulé et maintenant je sais comment faire pour entretenir ce lien.

Ce que j’ai aimé c’est cette relation concrète à soi, aux autres, au monde qu’apporte les cercles de « Luna Femme ® ». L’engagement du corps, retrouver les limites de son corps, les sentir et apprendre à les aimer et aussi affronter ses peines et les partager.

La route n’est pas terminée mais les cercles sont un bon moteur pour continuer et grandir un peu plus.

Sandra T. Luna-Femme juin 2014