Cercle de Parole de Femme, à la découverte des sens.

Lors de la Pleine Lune du mois de février 2017, nous avons, avec le groupe de « Luna-Femme ® Initial », accompli un magnifique rituel sur l’éveil des sens. Ce rituel avait pour but d’aider les femmes du groupe « Luna-Femme ®», à reconnecter avec leur sens tels que le toucher, le gout, l’odorat et l’ouïe. Elles ont traversé ce rituel avec bienveillance et respect les unes envers les autres.

Lors de la Pleine Lune du mois de février 2017, nous avons, avec le groupe de « Luna-Femme ® Initial », accompli un magnifique rituel sur l’éveil des sens. Ce rituel avait pour but d’aider les femmes du groupe « Luna-Femme ®», à reconnecter avec leur sens tels que le toucher, le gout, l’odorat et l’ouïe. Elles ont traversé ce rituel avec bienveillance et respect les unes envers les autres.

Cindy et Natacha ont accepté de partager avec vous leur vécu de cet atelier.

Témoignage de Cindy

« Le dernier atelier m’a permis de redécouvrir mes sens en me recentrant sur les sensations que peut ressentir mon corps au contact de l’extérieur. Le fait d’être en confiance avec la personne qui me guide et m’offre diverses sensations de goût, de touché, olfactives et auditives m’a permis de vivre l’expérience de façon sereine et de me laisser complètement aller. Etre privée de la vue sollicite les autres sens de manière exponentielle. J’appréciais les aliments que ma partenaire me faisait goûter différemment, ce qu’elle me faisait toucher, entendre et sentir. Tout était décuplé. Cela m’a permis de remarquer qu’un seul sens à la fois ne pouvait être utilisé pleinement lorsque je me concentrais sur une nouvelle sensation. C’était agréable et apaisant. Cela m’a donné envie de le refaire et de partager cette expérience avec mes amies».

Témoignage de Natacha

« Au delà de l’aspect ludique que j’ai adoré, j’ai été agréablement étonnée de redécouvrir (ou découvrir??) instantanément le plaisir de goûter les aliments, le plaisir de la lenteur. Moi qui mange toujours si vite, qui « engloutit » en pensant à autre chose, j’ai retrouvé le plaisir de faire tourner un aliment dans la bouche, de croquer lentement, de prendre le temps de découvrir lentement les différentes sensations qui se dégagent. C’est surtout la partie « goût » qui a pris le dessus pour moi dans cet atelier. »