Je vous recommande la lecture de deux livres qui m’ont accompagnée en ce début de printemps. Ces deux livres ont quelque chose en commun parce qu’ils rendent l’invisible enfin visible.

A l’image de mes consultations, ces deux ouvrages créent des ponts entre le dit et le non dit, entre le verbal et le non verbal.

Selon la  maxime africaine : « La force de vie sacrée, invisible et puissante, contient la mémoire du passé et la vision du futur. Elle permet à la création de se manifester dans la matière ici et maintenant. »

« La voie du Feng-Shui »de Marie-Pierre Dillenseger, éditions InterDécisions.

livre feng shui avril 17Ce livre nous introduit dans un monde que nous pensons connaître mais que nous ne voyons pas nécessairement. Il nous (ré)apprend à repérer, à lire et à utiliser les signes que nous envoie continuellement notre environnement spatio-temporel.

Fonctionnant comme un pont entre deux mondes, dont les voix s’entrecroisent chaque jour davantage, l’ouvrage s’adresse aux non-spécialistes de la pensée chinoise à qui il donne de multiples repères pour se positionner fermement, agir au bon moment et demeurer fidèle à soi-même dans une société en mouvement continuel. Lorsque les maisons ont un visage et que le temps est vu comme un allié potentiel, la place que nous occupons, ou recherchons, s’affermit : la prise de décision se renforce, le moment est juste et l’action sure.

Le Feng Shui peut être considéré comme une stratégie du changement, qui prend en compte le bon timing et la notion de synchronicité.

Marie-Pierre Dillenseger, expert en analyse des facteurs spatio-temporels dans leurs effets inhibiteurs ou accélérateurs, qui vit et travaille à Cambridge (Massachusetts, États-Unis) mais se rend fréquemment en France – a créé son cabinet de conseil, Powerspaces, en 1999, avec pour objectif la prise en compte de clefs de lecture largement sous-estimées en Occident. Son activité s’appuie également sur une solide expérience d’accompagnement des personnes et de gestion de projet.

« La vie secrète des arbres » de Peter Wohlleben , éditions des Arènes.

la vie secretes des arbres avril 17Peter Wohlleben est un forestier qui nous apprends comment s’organise la société des arbres. La forêt est organisée comme une famille, les parents et les enfants, et les grands parents, toute la forêt s’auto-régule et contribue a son propre équilibre, les champignons aussi ont leur mission, le mucus placé autour, au pied  des arbres également, les animaux sauvages, tout pourvoit à ce que cette immense famille cohabite ensemble et dans un grand respect mutuel.

« Peter Wohlleben a passé plus de vingt ans comme forestier en Allemagne. Il dirige maintenant une forêt écologique. Son livre a été numéro un des ventes en Allemagne avec plus de 650 000 exemplaires vendus et est devenu un étonnant best-seller aux États-Unis. Il est traduit en 32 langues. »

Je vous conseille la lecture de ce livre, vous ne traversez plus un forêt comme avant, car tout y est vivant, agissant, et animé.