Le microbiote intestinal influence notre cerveau

le microbiote intestinal et le cerveau Aujourd’hui nous avons la preuve que notre microbiote intestinal (organe composé de 400 000 milliards de bactéries) influence bien notre cerveau.

Il y a plus de 4000 ans les anciens taoïstes imaginaient que le corps était sous le contrôle de deux cerveaux : le cerveau cérébral et abdominal.

Depuis les travaux du Dr Gershon, neurogastro-antérologue et professeur de médecine au Centre médical Columbia presbytien du New-York, on n’hésite plus à présenter l’intestin comme un deuxième cerveau, appelé cerveau entérique.

  • 200 millions de neurones !

Ainsi on compte plus de 200 millions de neurones sur la paroi intestinale. Sur un plan embryonnaire, les cellules nerveuses du cerveau entérique ont les mêmes origines que celle de notre cerveau principal. Comme celle de la peau ont la même origine que le système nerveux. Ces origines communes permettent à ces centres nerveux de communiquer et d’échanger entres eux en permanence.

Selon le professeur Michael Gershon, les pathologies intestinales telles que le syndrome du côlon irritable pourraient induire des syndromes anxieux et névrotiques…

La qualité de la flore intestinale ou microbiote et sa richesse en microorganismes participent à la qualité de notre système immunitaire et nerveux également; en l’étudiant, un grand nombre de pathologies : autisme, Alzheimer, démence, Parkinson….pourront peut-être révéler leur terrible secret!

  • Sérotonine et Dopamine.

En ce qui concerne les neuromédiateurs, ces neurones digestifs sont capables de produire les mêmes que ceux de notre système nerveux central : la dopamine une sécrétion aussi importante dans l’intestin que dans le cerveau. La sérotonine produite à 90 % par l’intestin.

Ainsi le stress influence nos intestins, nous savons que l’intestin participe à la gestion de nos émotions.

Des études sont menées aujourd’hui pour savoir dans quelle mesure la présence de certaines bactéries contenues dans les pré-biotiques pourraient nous soutenir face au stress.

  • Le Microbiote et la naturopathie

Depuis de nombreuses années la naturopathie a revendiqué l’importance du microbiote dans notre santé, physiologique et émotionnelle, en conseillant nombreuses cures et orientations alimentaires.

Parmi lesquelles nous pouvons citer, la place faite aux :

  • aliments crus de qualité (biologique) et de saison,
  • légumes, aux produits non raffinés et complets,
  • diètes
  • jeûnes
  • hydrothérapie ou lavement intestinaux,
  • respiration ventrale
  • sport
  • mastication
  • prise régulière de Pré et Pro- biotiques.
  • …..

Ainsi que la mise en garde face à :

  • la viande rouge (protéines concentrées)
  • les aliments acides, rafinés et hors saison,
  • les laitages en excès
  • le stress,
  • la sédentarité
  • les infections intestinales, notamment la candidose.

La santé intestinale est aujourd’hui tellement médiatisée, qu’une journée mondiale, le samedi 19 mai 18 a été organisée pour sensibiliser aux maladies chroniques de l’intestin qui touche plus de 10 millions de personnes dans le monde et est en constante évolution.