Comprendre une personne hypersensible ?

On estime que 20 à 25 % de la population souffre d’hypersensibilité. Il est donc évident que vous côtoyez des personnes hypersensibles, sans même le savoir. Il peut parfois se révéler difficile de comprendre les réactions d’un hypersensible face à certaines situations, si nous ne sommes pas sensibilisés au sujet. Découvrez comment mieux appréhender l’hypersensibilité de vos proches pour rester dans l’écoute et dans la bienveillance

L’hypersensibilité, qu’est-ce que c’est ?

L’hypersensibilité peut se manifester sous plusieurs formes. On distingue l’hyperesthésie, qui définit une grande sensibilité des sens (l’ouïe, la vue, l’odorat, le toucher…), de l’hypersensibilité émotionnelle, que nous allons détailler davantage ici.

Une personne hypersensible vit ses émotions exacerbées et difficiles à contrôler. Par conséquent, avoir une relation (de couple ou non) avec une personne hypersensible peut parfois s’avérer difficile à appréhender. Mais il est important de savoir que l’hypersensibilité constitue une force non exploitée, et non pas une faiblesse. 

La première chose à faire lorsque l’on soupçonne une personne de notre entourage d’être hypersensible, est de lui conseiller de consulter une naturopathe spécialisée dans l’hypersensibilité

En effet, il faut savoir que de nombreuses études menées par des chercheurs en psychiatrie relatent de l’hypersensibilité et de l’hyperémotivité. Être accompagné permettra aux personnes dotées d’une grande sensibilité, de mieux comprendre les messages adressés par leur corps et d’ainsi agir positivement afin de maintenir un certain équilibre de vie. Les consultations en cabinet de naturopathie l’aideront à mettre des mots sur ses ressentis et à apprendre à transformer les conséquences de son hypersensibilité (tensions nerveuses, stress…) en force. 

Comment reconnaît-on une personne hypersensible ?

Les caractéristiques inhérentes à l’hypersensibilité sont les suivantes :

  • Une préférence pour valoriser les autres plutôt que soi.
  • Une grande exigence envers soi-même.
  • Les hypersensibles font preuve d’une grande empathie (semblables à des « éponges », ils ont tendance à absorber les émotions des autres).
  • Leur cerveau travaille constamment : ils se posent sans cesse des questions et sur tout. Rien n’est laissé au hasard, tout doit avoir une réponse. 
  • Des émotions exacerbées : tristesse, colère, joie… Toutes les émotions sont vécues de manière très intense, ce qui peut entraîner des réactions dites « excessives ». 
  • Sensation de fatigue selon l’environnement dans lequel ils sont, les vagues d’émotions et de stress peuvent épuiser un hypersensible. 
  • Terrain favorable à l’addiction : Internet, écrans, nourriture, alcool, café, tabac… Pour se réconforter. 

Néanmoins, l’hypersensibilité n’est pas une maladie, et donc ne se soigne pas. Il est par conséquent important d’apprendre à gérer les situations du quotidien, pour vivre sa vie sereinement.

Comment vivre avec une personne hypersensible ?

Lorsque vous vivez avec une personne hypersensible au sein de votre foyer ,qu’il s’agisse de votre enfant ou de votre conjoint, il est essentiel de bien comprendre le mode de fonctionnement émotionnel de la personne. 

Une personne hypersensible ressent en effet, toutes ses émotions de façon décuplée. Qu’il s’agisse de colère, de joie, d’amour ou de tristesse… les larmes peuvent couler très facilement, et en abondance. Sa grande empathie la conduit à absorber, telle une éponge, les émotions des autres, et les ressent intensément. 

Pour savoir comment se comporter lorsque l’on vit avec un homme hypersensible ou avec un enfant ou un ado « hyper », tentez de vous mettre à la place de la personne. 

Les personnes hypersensibles ressentent souvent beaucoup de stress, en analysant chaque situation de façon approfondie, et ont tendance à se dévaloriser. Chaque parole peut être blessante et les êtres hypersensibles ont une grande tendance à la susceptibilité. En revanche, ces personnes aiment de façon très profonde leurs proches et ne connaissent pas de demie-mesure.

Attention : Si certaines réactions peuvent vous paraître « disproportionnées », sachez qu’elles ne représentent en réalité que les symptômes d’une souffrance plus profonde, qui s’exprime chez la personne hypersensible. Parler de sur-réaction ne fera qu’ajouter de l’huile sur le feu et la rendrait encore plus malheureuse.

Si votre partenaire ou votre enfant a, selon vous, une réaction excessive, la clé de la réussite réside, comme toujours, dans le dialogue. Il est très important de discuter, de creuser et de tenir compte de la sensibilité de votre partenaire ou de votre enfant (sans vous oublier pour autant). Sachez que les non-dits et les rancœurs accumulées risquent d’entraîner des soucis futurs et qu’il vaut mieux débloquer les situations à chaud. 

Comprendre un hypersensible et ne pas le juger quant à ses réactions constitue un point clé pour votre bien-être et celui de la personne concernée. Si celle-ci désire pleurer devant un film ou un livre, laissez-la faire, ne vous moquez pas et ne lui faites pas remarquer que sa réaction vous parait exagérée. Faites preuve de pondération dans vos propos lorsque vous tentez de désamorcer une situation. Ne vous emportez pas.

Il est également essentiel d’accepter les moments de repos et de repli sur soi. Les personnes hypersensibles sont souvent fatiguées par les vagues d’émotions qui les submergent et ont besoin à certains moments de solitude et de calme. 

Si vous vivez une relation avec un partenaire testé hypersensible, suivez ces conseils pour une vie de couple épanouie, et n’hésitez pas à vous informer régulièrement sur le sujet à travers lectures ou articles.

Être haut potentiel… et hypersensible

Vous avez certainement déjà entendu ces termes : zèbre, sur efficient, surdoué, haut potentiel, atypique… Mais que signifient-ils réellement ? Quelle est la différence entre ces termes ? 

Si l’ensemble de ces expressions désigne la même chose, certaines personnes trouvent trop « prétentieux » de parler de haut potentiel ou de surdoué, et préfèrent donc utiliser des termes plus simples comme « zèbre ». 

Être hypersensible ne signifie pas nécessairement haut potentiel. Mais à l’inverse, être haut potentiel est presque toujours associé à une hypersensibilité. Également, être surdoué ne veut pas forcément induire incompétence à l’école, ni absence d’adaptation sociale. De nombreux HP sont très appréciés au sein de leur entreprise et témoignent d’une grande réussite professionnelle/scolaire. 

Être surdoué est une qualité très souvent décriée, à tort. Avoir ce type d’intelligence laisse place à des raisonnements pointus et des valeurs essentielles sur la société. Il est important de se faire confiance, et de ne pas brider son haut potentiel. 

Imaginez-vous qu’Albert Einstein (diagnostiqué HP et hypersensible), ait gardé son talent pour lui, par honte ou par peur du regard des autres ? N’ayez pas peur de vous exprimer. Pour savoir si vous êtes une personne à haut potentiel, n’hésitez pas à passer un test de QI.

Comprendre les personnes hypersensibles de son entourage permet de pouvoir s’épanouir dans ses relations aux autres, et de vivre au quotidien ses sentiments de manière plus contrôlée.  

Comme vous l’aurez très certainement compris, la relation avec une personne hypersensible, qu’elle soit de nature amoureuse, familiale ou amicale, nécessite des compromis et des ajustements au quotidien. Vous devez faire preuve d’une écoute active et instaurer une bonne communication entre vous pour créer des bases solides dans votre relation à l’autre. Vivre avec un être hypersensible implique un investissement spécifique dans les relations, pour que chacun puisse y trouver son compte. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous allez aimer…

Ados
témoignage peur de l'école
Phobie scolaire, parlons-en !

Phobie scolaire, parlons-en !

Stress, anxiété, phobie scolaire... Le Nouvel Obs tire la sonnette d’alarme en en faisant les gros titres de son dernier numéro. Les lycéens seraient de plus en plus nombreux à souffrir de troubles anxieux liés à leurs études. Les enfants hypersensibles se...