La peau, ce continent méconnu – Les bienfaits et les dangers du soleil en naturopathie

peau naturopathie johanna dermi

Stress, pollution, nuits courtes, alcool, tabac, alimentation transformée et trop riche en sucre, constituent un cocktail qui altère nos organes mais encore plus leur reflet visible : notre peau.

La peau n’est pas seulement une enveloppe qui entoure notre corps : elle est un organe à elle seule, visible et étendue puisque la peau représente respectivement pour une femme 2m², pèse 2kg, et pour un homme 3m² et pèse 3kg.

La peau exerce des protections contre :

  • les agressions mécaniques (chocs et pression),
  • les agressions chimiques,
  • les rayons UV (grâce à la mélanine),
  • les agents pathogènes grâces aux cellules immunitaires du derme et de l’épiderme.

La peau assume des rôles multiples :

  • elle module la température interne du corps à 37° par la transpiration et la PIE (perte insensible en eau) ; elle assure l’homéostasie de l’eau et des sels minéraux ; par le sébum, corps gras naturel, elle prévient son dessèchement ; elle capte les stimuli extérieurs : toucher, pression, température et douleur grâce aux différents récepteurs,
  • elle protège des infections,
  • elle fabrique la vitamine D qui joue un rôle essentiel dans l’organisme car elle permet au calcium d’être absorbé par le tube digestif et de le fixer sur les os,
  • elle reflète et colore physiquement nos émotions,

La peau est une barrière entre l’intérieur et l’extérieur de notre corps, la peau est le reflet de notre âme.

La structure en millefeuille de la peau

Plus de 2000 milliards de cellules constituent la peau qui se modifie et évolue et s’adapte perpétuellement,

3 couches  composent la peau :

  • L’épiderme : couche superficielle semi perméable
  • Le derme : couche intermédiaire qui soutient l’épiderme
  • L’hypoderme : couche profonde est adipeuse traversée par les vaisseaux et le nerfs arrivant à l’épiderme.

Les découvertes récentes

Nous savons aujourd’hui que la peau possède son propre microbiote.

« Le microbiote de la peau est constitué d’environ 1 000 espèces bactériennes appartenant à 19 groupes, la plupart résidant dans les couches superficielles de l’épiderme et dans les follicules pileux. Les groupes identifiés sont semblables à ceux du microbiote intestinal : actinobactéries (52%), firmicutes (24%), protéobactéries (17%) et Bacteroidetes (6%), ainsi que d’autres groupes bactériens plus rares, la proportion de chacun d’entre eux variant en fonction de la zone et du type de peau (sèche, humide ou sébacée). Le genre Propionibacterium est celui qui regroupe le plus de bactéries ; il est suivi par les genres Streptococcus, Staphylococcus et Corynebacterium. De nombreux autres facteurs influencent la composition du microbiote cutané. » In Jan MARTEL, David OJCIUS, Chih-Jung CHANG, Yun-Fei KO, Hsin-Chih LAI, John D. YOUNG,

« MICROBIOME ET SANTÉ  », Encyclopædia Universalis

La vitamine D

La vitamine D est en réalité une hormone, qui peut être synthétisée par notre organisme à partir du cholestérol.

Savez-vous qu’une dizaine de minutes d ‘une exposition au soleil (de l’intérieur des bras et des jambes) par jour peut compléter l’apport en vitamine D provenant de votre alimentation ?
Les rôles de la Vitamines D :

  • Essentielle au métabolisme du Calcium et de l’os
  • Indispensable à la croissance
  • Nécessaire pendant la grossesse
  • Lutte contre l’ostéoporose
  • Carencée multiplie par deux le risque de récidive du cancer du sein
  • Protectrice contre le cancer
  • Rôle important dans les pathologies auto – immunes et la fibromyalgie
  • Prévention de la maladie Alzheimer (en cours d’étude)

Notre peau et le Soleil

Le cocktail, mode de vie urbaine, stress, nuit courte, alcool, tabac, sucre est un cocktail qui acidifie notre organisme donc notre « organe » peau ! De plus, nous ne sommes pas tous égaux face au soleil. En effet, notre phototype détermine notre capacité à nous protéger du soleil.

En revanche, toute surexposition au soleil, peut conduire à un stress oxydatif par la formation de radicaux libres et provoquer une cascades de réactions pour notre corps  et des altérations sur :

  • l’ADN
  • les lipides
  • les protéines et donc modifier le tissu cutané.

Les coups de soleil et les photodermatoses peuvent se manifester,  je vous recommande :

  • une exposition progressive au soleil
  • d’éviter l’exposition aux heures où la température est la plus élevée,
  • de porter chapeaux, tee-shirt anti UV, pour les peaux pâles et des bonnes lunettes de soleil,
  • de mettre de la crème solaire avant et après la baignade
  • de se sécher après chaque baignade, car les gouttelettes d’eau amplifient l’impact des rayons UV sur la peau favorisant ainsi les coups de soleil.

Les conseils de votre Naturopathe pour préparer votre peau

Sur le plan alimentairepeau naturopathie johanna dermi paris 12
  • Manger des légumes et des fruits crus de couleur rouge, orange à gogo !
  • Consommer des légumes façon « crudy », mi – cuits
  • Pratiquer des Mono-Diètes, (un seul aliment de saison à volonté pendant 24heures, de préférence des jus de légumes fais maison ou lacto-fermentés) 1 à 2 fois par semaine
  • Diminuer les produits acidifiants, tels que l’alcool, le café, le sucre blanc, les laitages, la viande rouge
  • Boire en quantité une eau de qualité (éviter l’eau du robinet !)
  • Consommer des huiles de 1ière pression à froid (onagre, bourrache, argousier)
Les compléments
  • Prendre des gélules qui ne sont pas indispensables mais qui peuvent vous donner un coup de pouce, riches en bêta-carotène, en antioxydant.
  • Vitamine A, C et E
  • Sélénium
Recettes à faire soi- même
  • Hydrolat Végétal d’abricot 50% avec Huile Essentielle de Niaouli 25% et Huile Essentielle d’Ylang-Ylang 25%,
Et après le soleilpeau naturopathie johanna dermi paris 12
  • Macérât Huileux de Millepertuis
  • Aloe Vera sur la peau apaise les rougeurs et les brulures

Je termine cet accompagnement solaire avec un proverbe Maori :

« Tourne toi vers le Soleil et l’ombre sera derrière toi ! »