Types hypersensibilité enfant

Depuis les années 1990, et grâce aux travaux de la psychologue, Elaine Aron, on en sait davantage sur les hypersensibles qui représentent 35 % de la population mondiale.

Elaine Aron, rappelle que les enfants hypersensibles, stressés, vivent mal le fait d’être contraints de réaliser des actions qui ne leur conviennent pas et pour lesquelles ils ne se sentent pas à l’aise. Elle poursuit et nous alerte sur le fait de ne pas exempter totalement l’élève hypersensible de ce qui lui soulève une difficulté parce que cela supprime son espoir d’apprendre et renforce par là-même son impression de rencontrer un réel un problème. Mieux vaut le préparer avec la méthode des petits pas ou trouver une solution équivalente, puis de le féliciter avant de passer au petit pas suivant.

Les enfants hypersensibles peuvent réagir face à un événement avec plus ou moins d’empathie, de crainte, d’angoisse. C’est aussi une manière d’appréhender le monde et ce qui l’entoure, avec acuité, vivacité et parfois exagération. De ce fait, le caractère hypersensible se retrouve dans tous les aspects de l’enfant : sa physiologie (sa perception du bruit, des couleurs, de la douleur…), ses émotions, ses relations aux autres, son intelligence. Par ailleurs, les enfants hypersensibles ne se révèlent pas plus « grincheux » que les autres dans la mesure où ils ont besoin d’un environnement bienveillant et attentif leur permettant de s’épanouir.

Dans ces conditions, à quel type d’hypersensible votre enfant appartient-il ? Ou peut-être que sa personnalité a-t-elle décidée de brouiller les cartes et votre enfant peut osciller entre plusieurs types. 

1 . Le type « anxieux qui a tendance à somatiser »

  • Perception sensorielle exacerbée
  • Intuition parasitée par l’anxiété
  • Peur pour un proche, imagine le pire 
  • Angoisse de la réussite, de la performance sur le plan scolaire 
  • Tendance à tourner le dos aux difficultés
  • Peur du groupe 
  • Sujet au trac, voire phobique

2 . Le type expressif dont les émotions vont prendre des proportions démesurées

Tout est vécu puissance mille ! 

  • Émotions et sentiments éprouvés intensément (la joie, la colère, la tristesse, le chagrin, la peur, l’amour, la frustration, le dégoût, la fatigue, l’ennui…)  
  • Besoin de plaire tant en positif qu’en négatif
  • Caméléon 
  • Peur de perdre le contrôle
  • Parents hypersensibles + enfants hypersensibles = explosions régulières d’émotions 
  • Sensibles aux ambiances, tant physiques que psychiques
  • Extra-sensibles aux ambiances en salle de classe

3 . Le type hypersensibles sensitifs 

  • Se referme inconsciemment sur lui — même pour se protéger 
  • Hyper – susceptible
  • Interprète tout et fait des histoires
  • Submergé par ses émotions donc a tendance à s’isoler du groupe
  • Très réceptif mais non expressif 
  • Somatise surtout par des maux de ventre, émotions denses qui ne sont pas exprimées
  • Blocage intellectuel qui met à mal la réussite scolaire 

4 . Le type « bagarreur ou timide, tous deux peuvent cacher une hypersensibilité » 

  • Difficulté importante à verbaliser les émotions 
  • Impulsif ou apathique
  • Sensible ou insensible 
  • Caractériel ou passif
  • Brusque, peut casser ses jouets 
  • Frustration insupportable
  • Tout trop fort et souvent
  • Tendance à commettre des actes interdits et donc dangereux

Certes, tous les enfants ne sont pas hypersensibles. Toutefois, tous les enfants ont besoin d’écoute, d’ouverture d’esprit, de bienveillance et de gentillesse. 

Poser des mots appropriés sur l’hypersensibilité est important, cela peut vous aider et aider les parents, la famille, le corps enseignant, et surtout l’enfant qui ainsi se libère grâce à l’accompagnement compréhensif des adultes. 

 

 1 Ces gens qui ont peur d’avoir peur : Mieux comprendre l’hypersensibilité Ed De L’homme traduit aux Ed° Leduc  

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × quatre =