Rentree scolaire enfant hypersensible

Comment préparer et accompagner au mieux la rentrée scolaire de votre enfant hypersensible ?

La rentrée scolaire est souvent synonyme de stress, d’interrogation, d’enjeux… Pour tous les enfants et plus précisément pour les enfants hypersensibles. En effet, les enfants hypersensibles vivent les événements nouveaux comme insécurisant, le nouvel événement présuppose de lâcher le connu pour aller vers l’inconnu, cette frontière est donc particulièrement angoissante pour les enfants hypersensibles. 

Un enfant hypersensible a par ailleurs besoin de : 

  • solitude 
  • moments de silence 
  • cadre sécurisant 
  • être écouté
  • exprimer ses émotions (pleurs, colère, joies) 
  • être accueilli 
  • chaleur humaine 
  • contact tactil (prendre dans vos bras, toucher la main, câliner ) 
  • changer d’air
  • bouger ou de ne pas bouger 
  • être considéré

Les différents types d’hypersensibilité chez l’enfant :

En fonction du type d’hypersensibilité auquel l’enfant appartient, les besoins cités ci-dessus seront plus ou moins à envisager pour les aider. Les différents types d’enfants hypersensibles sont : 

  1. Anxieux qui a tendance à somatiser
  2. Expressif dont les émotions vont prendre des proportions démesurées
  3. Hypersensible sensitif, et hyper-susceptible
  4. Bagarreur ou timide, tous deux peuvent cacher une hypersensibilité.

En effet, il est possible qu’en fonction du type d’hypersensible de votre enfant les attitudes soient différentes.

Les 8 conseils pour vous aider à accompagner la rentrée scolaire de votre enfant hypersensible : 

  1. Se documenter sur ce qu’est l’hypersensibilité. Effectivement, la lecture d’ouvrages relatifs à ce sujet peut donner des pistes pour alléger la charge mentale, répondre aux interrogations.
  2. Rencontrer des parents, parler avec le corps enseignant. L’isolement n’est propice ni pour les enfants, ni pour les parents. En parlant avec d’autres parents vous allez vite vous rendre compte que vous n’êtes pas seuls dans cette situation. Et partager ses expériences, cela allège  
  3. Être vigilant et veiller à l’hyperstimulation de votre enfant. Les enfants hypersensibles sont plus facilement excitables et moins facilement apaisés. Parfois, un simple détournement d’attention en prévenant l’enfant, peut être salvateur comme aller prendre l’air, jouer, boire un verre d’eau, se faire une infusion, raconter une histoire.
  4. Créer un climat de bienveillance, aller se promener autour de l’école régulièrement, parler des cours et de la classe, ne pas en faire un sujet tabou, être accompagnant et gentil, et si besoin rencontrer le corps enseignant avec l’enfant. 
  5. Pratiquer la méthode des petits pas, comme passer à une autre étape « step by step ».
  6. Encourager toutes les réussites, et expliquer tous les échecs, en indiquant bien qu’ils  sont partie intégrante de la réussite de votre enfant.
  7. Être attentif à son alimentation, éviter les sucres rapides, les excitants, les sodas, les aliments transformés, préférez les aliments complets (pâtes complètes, riz complet, légumineuses, huiles de qualité… ), les bonnes protéines et les fruits frais
  8. Utiliser les élixirs floraux qui font des merveilles. Le remède d’urgence [Rescue Remedy] apaise tous les états émotionnels efficacement et rapidement. L’orme agit sur les émotions qui sont envahissantes. Le houx canalise les excès de colère, de jalousie. L’achillée rose est recommandée pour votre enfant qui pleure facilement.

Posologie : quelques gouttes sous la langue, sur le plexus solaire, dans le creux des poignets, en massage doux sur le petit ventre de vos enfants chéris  

La rentrée est souvent un enjeux. Alors, plus vous serez attentifs à vos enfants et plus le chemin pour aller à l’école sera adouci, et cela quel que soit l’âge de l’enfant de 3 ans à l’adolescence et même au-delà. L’écoute active, la mise en confiance, le faire confiance, la bienveillance et la gentillesse font des miracles, car ce pas dans la vie collective peut créer de véritable joie d’aller apprendre et rencontrer l’autre, les autres et donc soi-même ! 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − quinze =