L’ambition, une valeur féminine ?

Que veut dire l’ambition lorsqu’on est une femme ? Si ce que l’on nomme « ambition » semble être une valeur forte et admirée lorsque l’individu qui en témoigne est un homme, ce terme devient presque insultant lorsqu’il s’agit d’une femme. Le regard porté sur le genre de la personne possédant de l’ambition aurait alors plus d’importance que l’essence même de l’ambition.

Mais, en réalité, que veut vraiment dire ambition ? Pourquoi cette valeur serait-elle différente selon l’identité de celui ou celle qui en a ? Comment transformer l’ambition féminine pour la faire passer de caractéristique tabou à valeur forte ?

Que veut dire ambition ?

Selon les ouvrages de référence, l’ambition se définit comme une « recherche ardente de la réussite, du pouvoir et de la fortune ; désir, souhait quant à l’avenir personnel ; caractère ambitieux ». (définition issue du Larousse.)

De prime abord, cette définition paraît très masculine, voire assez péjorative.

Les adjectifs synonymes, apposés à celles et ceux qui sont ambitieux, le sont tout autant : « arrivistes, présomptueux, téméraires… ». Qui a réellement envie d’être présenté de cette manière ?

De là vient certainement la difficulté pour les femmes à se sentir à l’aise avec cette notion d’ambition, qui se confond de manière quasi systématique avec la réussite professionnelle et ce qu’on met en œuvre pour parvenir à atteindre nos objectifs dans cet univers.

En réalité, si on pousse un peu plus loin la définition, l’ambition, c’est ce qui nous aide à avancer sur le chemin de la réussite. Est-ce quelque chose de mal ? Non, évidemment, non.

La différence entre les ambitions féminines et masculines

Il y a quelques années, Women & Ambition, du réseau Professional Women’s Network, a lancé une grande enquête intitulée « Ambition Professionnelle, regards croisés femmes — hommes. » Cette enquête, et l’étude qui en découlait visait à mettre en lumière la perception des femmes quant à leurs propres ambitions, et d’en faire une comparaison avec celles des hommes. 4.809 femmes et 554 hommes ont répondu à l’enquête en ligne, et les résultats issus de cette enquête dévoilent que l’ambition est perçue comme une valeur positive par une forte majorité de femmes (93 %). Pourtant, si  88 % d’entre elles déclaraient effectivement être ambitieuses, 77 % jugeaient cette ambition taboue chez les femmes.

De même ; la plupart des femmes survalorisaient l’ambition masculine tout en dévalorisant la leur.

Néanmoins, les femmes et les hommes s’accordaient sur deux points, l’épanouissement personnel et l’édification de leurs carrières représentant les moteurs de leur ambition professionnelle.

L’ambition féminine, un tabou ?

Pourquoi l’ambition chez les femmes serait-elle jugée tabou, alors même qu’elles la comprennent pour les hommes ? Il s’avère que, dans notre société, si l’ambition des femmes tend à devenir moins tabou, elle n’en demeure pas moins une réalité inhérente à une majorité de femmes.

Cela s’explique notamment par le fait que les femmes ont besoin de mettre du sens et sont également plus empathiques que les hommes. De fait, là où les hommes avancent sur leur parcours professionnel sans se soucier de quoi que ce soit ni de quiconque, les femmes, de leur côté, sont plus enclines à construire des ponts, des groupes entre elles pour réussir. Elles n’imaginent pas la réussite comme quelque chose à atteindre en solitaire. Au contraire, elles fondent des clubs et créent des réseaux professionnels. Quand elles incarnent et qu’elles acceptent, sans se remettre en question, leur féminin, elles progressent ensemble sans avoir aucun besoin d’écraser les autres. L’ambition féminine serait alors une valeur commune, en tout cas partagée.

Ambition féminine et modestie ?

En outre, les femmes ont cette propension à opposer l’ambition féminine à la modestie, à l’humilité, sans tout à fait prendre conscience que ces valeurs peuvent profondément coexister.

Dernier état de fait, et pas des moindres : la vision que les femmes et les hommes ont du succès. Là où les hommes s’imposent comme fiers d’avoir réussi, la majorité des femmes estiment que lorsque succès ou réussite il y a, c’est à la chance qu’il faut attribuer tout le mérite, sans aller chercher du côté des efforts et du travail menés pour parvenir à ce succès. On repart donc sur cette question de modestie et d’humilité.

Transformer le tabou de l’ambition en valeur féminine

Les freins que rencontrent les femmes au sujet de leurs ambitions proviennent donc de leur propre regard, du regard des autres, mais aussi et surtout de la société. Ce sont elles qui prennent des congés maternité, qui s’effacent pour mettre en priorité les carrières de leur mari, par exemple.

Mais le plus gros frein reste celui de la confiance en soi. Qu’il soit causé par l’éducation reçue, par la société, ou par les entreprises qui les emploient.

Dans les cercles de parole de femmes, où règnent la sororité et la bienveillance, bien loin des notions péjoratives connotées à l’ambition, c’est un sujet récurrent, que les femmes ont envie de dépasser. Transformer la presque honte quant à l’ambition en qualité passe par le fait d’oser.

Oser s’écouter, oser accepter ce qu’on a envie de faire, tant sur le plan personnel que professionnel. Oser dévoiler nos ambitions, aussi. Mais surtout, oser écouter nos désirs cachés.

Et donc, oser se faire confiance afin d’accepter et de valoriser ses réussites, et même avant cela, le chemin emprunté pour gravir les échelons.

La perception de son ambition

Au-delà de tous ces faits, de toutes ces considérations, ce qu’il est essentiel de souligner au sujet de l’ambition, c’est notre manière, à nous-mêmes, de la percevoir. Il est plus que nécessaire de se questionner sur son ambition, et, plutôt que de la voir comme une valeur, de l’imaginer comme un chemin permettant d’aller vers un point A, là où nous sommes en ce moment, à un point B, là où nous avons profondément envie d’aller. L’ambition féminine mérite donc quelques questionnements, et surtout, une véritable introspection pour découvrir nos désirs, parfois enfouis, et la manière de tendre vers la réalisation de ces derniers, sans se perdre soi-même en chemin, et en éprouvant de la fierté quant à ce qu’on fait pour réussir à se dépasser et à atteindre les objectifs qu’on s’est fixés.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous allez aimer…