Peau atopique et hypersensibilité

Les hypersensibles connaissent des difficultés notamment sur le plan de la santé. Ils sont sensibles et vulnérables et doivent prendre soin d’eux. Ils peuvent être sujets à des problèmes de peau comme la dermatite atopique. La peau atopique se caractérise par une inflammation de la peau. Elle est souvent associée à une hypersensibilité cutanée et/ou à un eczéma.

Que veut dire peau à tendance atopique ?

Une peau atopique est une maladie de peau également nommée : dermatite atopique. Plus précisément, ce problème de peau regroupe plusieurs formes de pathologies liées à l’épiderme.

Quant à la peau à tendance atopique, il s’agit là d’un sens plus large du terme. Effectivement, elle concerne notamment les personnes ayant une peau hypersensible. Cela peut se caractériser par de l’urticaire ou bien par des plaques de sécheresse. Cette pathologie n’est pas contagieuse et reste généralement bénigne.

L’altération de la barrière cutanée fragilise la peau et la rend extrêmement sensible aux agents allergènes. Ainsi, cela peut provoquer des allergies comme l’asthme ou des allergies alimentaires.

Par ailleurs, les personnes atteintes d’atopie sont plus vulnérables aux agressions extérieures. À cause de ces agressions, la peau devient facilement irritée, sèche et enflammée. Dans certains cas, ce problème de peau change le quotidien des personnes avec un impact négatif sur leur qualité de vie. C’est pourquoi il est important de repérer les premiers symptômes, afin de prendre soin de sa peau avec un traitement adapté.

L’atopie est-elle une maladie chronique ?

Oui, il s’agit d’une maladie chronique. Elle s’associe souvent à des symptômes (liste non exhaustive) tels que :

  • des démangeaisons ;
  • une sécheresse excessive ;
  • de l’eczéma atopique.

Généralement, ce problème cutané se manifeste par une hypersensibilité à certains terrains allergiques ou irritants. Aussi, elle peut être provoquée par une anomalie du système immunitaire ou par une inflammation chronique, et souvent une altération de la barrière intestinale.

Afin d’éviter l’aggravation de l’atopie, les personnes atteintes doivent éviter les facteurs irritants et allergènes.

Causes et symptômes de la peau atopique ?

Contrairement aux peaux normales, la peau à tendance atopique réagit aux allergènes de façon plus virulente. Cette hypersensibilité cutanée prend en compte plusieurs facteurs. Découvrons ensemble ses causes et ses symptômes.

Les causes

La dermatite atopique est causée par une réaction immunitaire anormale de la peau. Ce problème de peau est spécifiquement sensible aux changements de température, aux irritants et aux allergènes. Cela peut entraîner des allergies et d’autres problèmes de santé. De plus, les causes sont aussi bien génétiques qu’environnementales.

Tout d’abord, l’enfant peut être atteint d’atopie lorsque l’un de ses deux parents en souffre aussi, et cela dans 30 % des cas. Par contre, si les deux parents ont cette pathologie, l’enfant à 80 % de risque de l’avoir également.

Continuons avec l’environnement. Cette cause significative se trouve en constante évolution depuis ces dernières années, notamment dans les pays les plus développés. La raison ? Il existe de multiples facteurs environnementaux tels que :

  • un lavage trop fréquent de la peau (bébé, enfant et adulte) ;
  • des produits nettoyants agressifs et inadaptés pour la peau ;
  • une grande exposition aux agressions extérieures (pollution, tabac, etc.) ;
  • présences d’un nombre croissance de perturbateurs endocriniens.

Terminons avec une dernière cause : le mode de vie. Cela comprend une mauvaise alimentation, le stress, l’anxiété ou encore l’alcool, et parfois la pratique du sport à l’excès !

Les symptômes

Les symptômes de la peau atopique sont multiples :

  • inflammations de la peau ;
  • rougeurs ;
  • sensations de tiraillement ;
  • démangeaisons ;
  • grandes sécheresses cutanées ;
  • squames.

Évidemment, ces manifestations peuvent varier d’une personne à l’autre. Certains individus souffrent aussi d’eczéma atopique. Il s’agit d’une inflammation de la peau caractérisée par des vésicules, des fissures et des pustules. Cette pathologie est souvent associée à des allergies, ainsi qu’à d’autres problèmes de santé comme la rhinite ou l’asthme.

Ce terrain atopique évolutif se situe souvent dans les mêmes parties du corps :

  • le visage ;
  • les mains ;
  • les bras ;
  • les jambes
  • les plis de la peau.

L’atopie se manifeste par poussée. Ces crises ont des conséquences sur le quotidien des personnes atteintes. Outre le fait de donner du stress, l’individu peut souffrir d’insomnie et d’anxiété.

Qui est concerné par ce problème de peau ?

Nous l’avons vu précédemment, toutes les personnes ayant un terrain atopique génétique sont concernées. On retrouve aussi une peau à tendance atopique chez les bébés (à partir de 3 mois), chez les enfants et chez les adultes.

Comment traiter une peau atopique ?

Le traitement de la dermatite atopique repose sur une combinaison de plusieurs mesures. Il vise à soulager les symptômes et à prévenir les poussées.

En premier lieu, il faut maintenir une peau propre et hydratée. Favoriser des gels douche émollients, des lotions et des crèmes hydratantes, afin d’éviter à la peau de devenir trop sèche. Aussi, mettre une compresse froide sur la zone concernée diminue l’irritation, ainsi que le prurit cutané. Un bon bain détendra les muscles en plus d’atténuer la sensation de picotement. On conseille une eau allant de 27 à 30° pour soulager efficacement les symptômes, sans les aggraver.

Pour un remède plus naturel, il existe des huiles végétales (huile de coco, huile d’amande douce, etc.) pouvant apaiser la peau. Opter également pour des hydrolats tels que la camomille et la carotte. Sans oublier la médecine douce qui est une très bonne alternative naturelle pour accompagner la dermatite atopique.

La naturopathie, recommande, entre autre, une alimentation végétalisée, de bonnes et douces protéines, des céréales et légumineuses, des noix, ainsi que de la relaxation et également la consommation d’oméga 3 sous forme de poisson gras et de gélules d’oméga 3, ainsi que des oméga 7 issus des baies d’argousier.

La peau, cet organe protecteur

On dit souvent que la peau est le reflet de notre âme. En effet, elle ne nous sert pas seulement d’enveloppe corporelle, puisqu’il s’agit d’un organe à part entière. La peau regroupe 3 couches importantes :

  • l’épiderme ;
  • le derme ;
  • l’hypoderme.

Elle a plusieurs fonctions essentielles à notre santé :

  • protéger de certaines attaques externes (chocs, rayons UV, infections, etc.) ;
  • adapter la température corporelle à travers la transpiration ;
  • produire de la vitamine D ;
  • rempart émotionnel.

Les personnes qui souffrent de peau atopique doivent prendre soin de leur peau hypersensible. Elles doivent également suivre un régime alimentaire sain et équilibré et avoir une bonne hygiène de vie. Grâce au traitement, les symptômes sont réduits et cela améliore le quotidien des individus atteints.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous allez aimer…

Ados
témoignage peur de l'école
Phobie scolaire, parlons-en !

Phobie scolaire, parlons-en !

Stress, anxiété, phobie scolaire... Le Nouvel Obs tire la sonnette d’alarme en en faisant les gros titres de son dernier numéro. Les lycéens seraient de plus en plus nombreux à souffrir de troubles anxieux liés à leurs études. Les enfants hypersensibles se...