La cure de raisin recommandée pour les hypersensibles.

Septembre sonne l’arrivée de l’automne et annonce la dégustation du fruit de la vigne. Et si c’était le moment pour vous (re)mettre à l’écoute de votre corps, en lui offrant une cure de raisin ? Pour les personnes hypersensibles, cette pause détox naturelle, connue depuis des millénaires, regorge de bienfaits exceptionnels autant pour votre corps que votre esprit. Quels sont-ils et comment pratiquer la monodiète de raisin? Réponses dans cet article. 

La cure de raisin agit sur l’hypersensibilité

En naturopathie, l’alimentation est un puissant levier d’action pour gérer l’hypersensibilité. Très réceptifs sur le plan émotionnel et en alerte perpétuel des stimuli venant de leur environnement, leur sensibilité exacerbée explique la fatigue psychique et physique qu’ils subissent.

Les aliments détoxifiants comme le raisin sont donc ceux à privilégier pour soulager les organes et purifier l’organisme. 

Un menu exclusif

Le principe de la cure de raisin consiste à se nourrir uniquement de raisin pendant quelques jours, une semaine ou plus. Grâce à ses nombreux nutriments, le raisin joue un rôle à part entière dans la détoxication du corps. Quant aux mérites de cette cure, ils ne sont plus à prouver. 

Aider les hypersensibles

Réactifs au stress, les désagréments vécus par les hypersensibles vont souvent de pair avec des inconforts intestinaux et problèmes digestifs. Deuxième cerveau de notre organisme, l’intestin est un maillon phare de notre santé et un organe mis à rude épreuve chez les hypersensibles.

Le stress vécu par les hypersensibles peut avoir des effets néfastes sur leur sommeil ou sur leur état général.

Les bienfaits diurétiques de la cure de raisin 

Pendant la cure, le corps puise dans ses réserves de glucose et de graisses. Conséquence ? Les toxines stockées dans les graisses sont éliminées. Les vertus de la cure de raisin détoxifiante s’observent tant au niveau de la sphère physique que mentale.

Sur le plan physique :

  • réduction de la sensation de fatigue ;
  • disparition des troubles digestifs (coliques, ballonnements, lourdeurs d’estomac) ;
  • amélioration des problèmes de constipation ;
  • prévention des hémorroïdes (meilleur drainage du foie) ;
  • amélioration des troubles du sommeil qui se poursuit au-delà de la cure.

Sur le plan mental :

  • diminution de la nervosité et de l’irritabilité ;
  • sensation d’apaisement et de légèreté ;
  • sentiment de bien-être et d’euphorie ;
  • esprit clair.

Adepte occasionnel ou régulier, pour tirer les bénéfices de cette cure détox fruitée, certains éléments et règles essentiels sont à connaître. 

La monodiète de raisin dans les règles de l’art 

Comment se déroule-t-elle précisément ? Y a-t-il des contre-indications ? Décryptage.

Un raisin de qualité : la garantie d’une cure efficace

Choisir un fruit sain est essentiel pour recueillir les vertus de cette cure de raisin bénéfique. Orientez-vous vers des raisins issus de l’agriculture biologique ou de la culture de votre jardin. Les variétés les plus adaptées ? Les raisins à peaux fines comme le chasselas ou le muscat. 

 

La quantité journalière de raisins généralement recommandée pour un adulte ayant une activité physique normale est de 2 kg. Il est important de les choisir bien mûrs car moins agressifs pour l’intestin. 

Lavez-les soigneusement avant de venir les picorer. Mâchez peaux et pépins, source en fibres et bénéfiques pour votre transit. Pour varier les plaisirs d’une pause légère et revitalisante, consommez-les aussi sous forme de jus.

Comment pratiquer la cure de raisin ?

À l’exception des personnes souffrant d’un diabète insulino-dépendant, pour qui la monodiète de raisins serait trop riche en sucres rapides, la cure peut être suivie par tous. 

Une cure de raisin saine peut se pratiquer soit  :

  • Tous les soirs pendant la saison du raisin ; 
  • Un à 3 jours par semaine pendant la saison du raisin ; 
  • De 3 à 21 jours complets en étant accompagné par une naturopathe.

Le lavement intestinal quotidien est fortement recommandé durant la cure. De fait, il facilite l’élimination des toxines accumulées dans le corps. Aussi, le lavement présente l’intérêt de soulager les maux de tête susceptibles de survenir. 

Ce lavement se pratique chez soi, soit :

  • à l’aide d’une poche à lavement dans laquelle sera placée de l’eau préalablement bouillie.
  • à partir d’une décoction de camomille adaptée à la température du corps. 

Reprendre en douceur une alimentation diversifiée 

La réintroduction des aliments est importante pour ne pas perdre les bénéfices de la cure de raisin. De même qu’un jeûne, la reprise alimentaire doit se dérouler suivant l’ordre indiqué ci-après : 

  • fruits et légumes crus ou cuits ;
  • céréales ;
  • poissons ;
  • protéines animales.

Par ailleurs, la reprise d’une alimentation diversifiée doit impérativement s’effectuer sur une durée correspondant à la moitié de la cure de raisin. 

 “Un corps et un esprit revitalisés”

C’est la promesse faite par la pratique de la cure de raisin. Détoxifiante, drainante, régénérante, dynamisante, relaxante… En clair, c’est une hygiène de vie transformée et des résultats qui perdurent.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous allez aimer…

Pin It on Pinterest